Le repos, première mission de la survie. Et pas que pour les paresseux !

DORMIR

On pourrait être tenté d’imaginer le survivaliste en permanence à l’affût, parcourant la forêt des heures durant, à la recherche de l’emplacement parfait, de nourriture, en train de poser des pièges, trouver de l’eau, faire du feu, couper du bois, en ramasser, tanner, pêcher, et bien d’autres choses encore … mais on l’imagine plus difficilement dormir, pas vrai ?

Pourtant, survivre, c’est avant tout connaître son corps, ses limites, ses besoins. C’est avant tout un rapport à son énergie et à son économie.

Le repos est un des besoins primaires – psychologique et physique – de l’Homme, en tous temps et en toutes situations. Fainéants ou pas, voici un petit récap’ des bénéfices apportés par ce dernier… et les conséquences irrémédiables d’un manque ! A vous de juger 🙂

– Retrouvez en fin d’article une infographie pratique du Huffington Post sur l’impact du manque de sommeil ! – 

/!/ Vous trouverez dans la section DORMIR de HOW2, toutes les informations mises à disposition sur internet et nécessaires pour passer des nuits dans les meilleures conditions lors d’une situation de survie. En oubliant le matelas en plume, l’oreiller rembourré et la couette épaisse, bien sûr 🙂 /!/ 

LES 8 BENEFICES D’UN SOMMEIL QUOTIDIEN DE PLUS DE SIX HEURES

1_Maintien de la vigilance.
2_Reconstitution des stocks énergétiques des cellules nerveuses et des cellules musculaires.
3_Production d’hormones de croissance.
4_Régulation de diverses fonctions, la glycémie notamment (son dérèglement engendre une perturbation du métabolisme du sucre, avec risque de surpoids et de diabète).
5_Elimination des toxines.
6_Stimulation du système immunitaire.
7_Régulation de l’humeur et du stress.
8_Mécanismes d’apprentissage et de mémorisation favorisés.

LES CONSEQUENCES D’UNE SEULE NUIT DE MOINS DE SIX HEURES

1_Diminution de la concentration (perte de la capacité de focaliser)
2_Diminution de la mémoire (moins de consolidation de la mémoire)
3_Diminution de l’immunité (risque d’attraper un rhume multiplié par 3)
4_Diminution de la satiété
5_Augmentation de l’appétit (tendance à manger de plus grosses portions, à préférer les aliments riches en glucides et en calories, les aliments nocifs pour la santé)
6_Augmentation de l’émotivité (centres émotifs du cerveau 60% plus réactifs)
7_Accélération du vieillissement de la peau
8_Augmentation du risque d’accident (maladresses, mauvaise coordination oeil-volant, risque d’accident de la route multiplié par 3)
9_Une perte de masse cérébrale (effet comparable à une lésion cérébrale)

LES CONSEQUENCES DE PLUSIEURS NUITS DE MOINS DE SIX HEURES

1_Diminution des spermatozoïdes
2_Augmentation du risque d’obésité (impact sur les hormones qui régulent l’appétit)
3_Augmentation du risque de diabète de type 2 (réduction de la sensibilité à l’insuline)
4_Augmentation du risque de maladie cardiaque (hypertension artérielle, athérosclérose, insuffisance cardiaque, infarctus)
5_Augmentation du risque d’AVC (multiplié par 4 par rapport à des nuits de 7 ou 8 heures de sommeil)
6_Augmentation du risque de cancer colorectal
7_Augmentation du risque de cancer agressif du sein
8_Augmentation du risque de mortalité

Ces listes ne présentent pas uniquement des informations destinées à la survie. Néanmoins, connaître son corps est la base de l’appréhension du risque et de la prévention. Plus cette connaissance est grande, meilleure sera votre anticipation en situation d’urgence. La survie et de manière générale la vie en milieu naturel est à la frontière de dizaines de bases de connaissances. De la géologie à la géothermie en passant par la médecine traditionnelle ou de montagne, plus on en sait, mieux on se porte. On se doutera bien que la diminution des spermatozoïdes ne sera pas d’un enjeu fondamental concernant votre survie. Cependant, les effets engendrés peuvent être conséquents, à la fois sur vos hormones et sur vos capacités physiques.

SleepDeprivation_French-2Récap du Huffington Post

En situation de survie, il ne faut rien sous estimer. Il ne faut pas non plus s’inquiéter au moindre soubresaut. Il suffit d’être préparé. 

Prochaines étapes : TROUVER UN EMPLACEMENT, CONSTRUIRE, PROTEGER ! Les clés d’une nuit en situation de survie ! 🙂

HOW2

SOURCES :

http://www.congresfrancaispsychiatrie.org/congres/nl4-6/
– https://www.reussitepersonnelle.com/consequences-manque-sommeil/
– http://www.huffingtonpost.fr/2014/01/12/manque-de-sommeil-effets-terrifiants-infographie_n_4583755.html
– http://www.hygiene-vie.com/les-8-benefices-du-sommeil-2/
– http://www.vulgaris-medical.com/actualite-sante/les-graves-consequences-du-manque-de-sommeil

/!/ RAPPEL : HOW2 n’invente pas mais rassemble les informations disponibles et éparpillées sur internet, afin de créer une base d’information complète et accessible à partir d’un site internet ergonomique. Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas ! /!/

===> how2survie@gmail.com <===


Publicités

5 réponses à “Le repos, première mission de la survie. Et pas que pour les paresseux !

  1. Pingback: L’hygiène, parlons en ! | HOW2 Survie·

  2. Pingback: L’hygiène ? parlons en ! – voyageauboutdelasolitude·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s