Eau : filtration et purification, sans matériel.

BOIRE copy

Rappelons le, 60% de notre corps est composé d’eau. Malgré tout notre espoir et notre bonne volonté, aucun d’entre nous ne tiendrait plus de 3 jours sans eau. Ici réside l’étrange beauté de la Nature… ce milieu pourtant si riche, origine même de la vie, peut aussi véhiculer la mort. Bactéries, protistes, virus et j’en passe, filtrer et purifier son eau est un indispensable en situation de survie.

Dans cet article, nous allons nous attarder sur les méthodes de filtration et de purification d’eau sans matériel. Que vous soyez preppers ou simple amis de la nature, l’urgence ne prévient pas, et il n’est pas dit que vous ayez votre BOB (Bug Out Bag) ou votre matériel sur vous !

« Mais comment évaluer la potabilité de l’eau ? »

Il y a en général 4 critères, qui ne sont cependant pas fiables à 100% et qui ne doivent en aucun cas être considérés comme garantie !

01_Absence de source de pollution en amont
02_Absence de nutriments dans l’eau (algues, bactéries)
03_Fraîcheur de l’eau (l’eau qui sort de terre est fraîche, contrairement à une eau stagnante)
05_Oxygénation de l’eau (dépendant du climat notamment)

Le résultat d’une eau potable est en général une eau claire, limpide, fraîche, sans odeur, ni saveur, ni mousse.

29-huelgoat-riviere-dargent-chaos-automne-fin88-nature-paysages--b9d761T650

FILTRATION DE L’EAU

La filtration a pour rôle d’éliminer les petits débris et les dépôts présents dans l’eau. C’est la première étape du processus de purification de l’eau, ce n’est PAS une garantie d’eau potable ! Voici quelques méthodes de filtration :

DECANTATION : Faire reposer l’eau, par exemple dans un récipient, permet aux dépôts et aux débris de se déposer en couche de fond. Il suffit alors de ne récupérer que la couche supérieure d’eau.

FILTRE DE FORTUNE : Vous connaissez l’expression « Jus de chaussette » ? 🙂 Des chaussettes (ou tissus) roulées sur elles mêmes et disposées dans une bouteille en plastique ou tube naturel (écorce par exemple) constituent un filtre sommaire mais efficace. Si vous n’avez pas de récipient, utilisez directement la chaussette, pendue à un arbre par exemple. Pour améliorer l’efficacité du filtre il est possible de placer entre deux chaussettes, des herbes sèches et dans le meilleur des cas du charbon de bois ! Il suffit alors de verser l’eau à filtrer dans le récipient et de laisser goutter, et hop, MIAM, un petit thé bien sympa !

FILTRE A EAU SUSPENDU : Alterner différentes couches d’éléments survie-eau-filtre-maison-suspendunaturels peut se révéler être un filtre efficace. Pour cela, il vous faut un sac plastique, une bouteille et dans le pire des cas un tube naturel (Bamboo, écorce…). La méthode est assez simple, il faut simplement retenir que chaque couche doit faire environ 5 centimètres d’épaisseur. L’ordre des couches peut varier et il en va de même pour les éléments utilisés. Cependant, le gravier, le sable, le charbon, la mousse se révèlent être plutôt efficaces.

FILTRE A EAU SUR TREPIED : La première étape consiste en la construction d’un trépied (pour savoir survie-eau-filtre-maison-trepied1comment construire un trépied solide, rapidement, allez jeter un oeil à l’article sur les noeuds, section brêlages 😉). Il faut ensuite créer trois récipients à l’aide de tissu, et les remplir de mousse, sable, charbon, gravier, qui comme vu précédemment se révèlent être efficace lors de la filtration.  Il faudra enfin verser l’eau à filtrer au niveau du premier vase, pour que le processus de filtration commence. Cette technique est longue, et plus difficile à effectuer que la filtration suspendue. Cependant, dans certains milieux (notamment désertique, sans arbres), elle peut s’avérer utile.

PURIFICATION DE L’EAU 

La deuxième étape est la purification de l’eau. Si la filtration permet de clarifier l’eau et d’adoucir son goût, la purification peut prévenir des micro-organismes indésirables (bactéries, parasites). C’est donc l’étape indispensable. Les méthodes ci-dessous ! Toujours sans matériel 😉

EBULLITION : Faire bouillir l’eau pendant environ 10 minutes constitue une méthode simple et efficace 2010_08_01_0502pour purifier l’eau. Il est possible de rajouter quelques herbes et aiguilles (pins par exemple) pour donner un peu de goût. Attention cependant à l’altitude à laquelle vous vous trouvez. Plus vous êtes haut, plus l’eau boue à basse température. Les bactéries peuvent alors résister.

METHODE SODIS : Il est possible d’utiliser les UV pour purifier l’eau (si soleil il y a, ah bah oui !). Bien que longue, cette technique a l’avantage d’être peu gourmande en matériel et en préparation. Il suffit de verser l’eau filtrée à purifier dans un conteneur transparent (bouteille, sac, pochette…) et de l’exposer aux rayons du soleil. 6 heures sont nécessaires par grand soleil, 2-3 heures de plus par temps faiblement nuageux. Si le temps est couvert, optez pour l’ébullition. Une fois l’eau purifiée par cette méthode, buvez directement dans le conteneur sans transvaser.

600px-Pictogrammes_SODIS.svg

PURIFICATION CHIMIQUE :

En situation de survie, il ne faut pas omettre la possible utilisation de produit humains. Soit vous êtes perdus en forêt et dans ce cas, si vous voyez une cabane, vous pleurez en courant pour appeler les secours, soit vous vous retrouvez en situation de survie suite à une catastrophe. Dans ce cas, avoir recours à des produits humains peut être une fin en soi. Voici quelques produits qui permettent une purification rapide :

01_JAVEL/IODE : deux gouttes de javel à 6% ou de teinture d’iode à 2% par litre suffisent.
02_PERMANGANATE DE POTASSIUM : 4 à 5 gouttes par litre. La coloration violette disparaît en moins d’une heure.
03_HYDROCLONAZONE : 1 comprimé par litre, 1 heure avant effet.
04_SELS D’ARGENT (type micropur) : 1 comprimé par litre, 1 heure avant effet. Les sels d’argent ont l’avantage de purifier l’eau pour plusieurs mois et de ne pas donner un goût chimique, contrairement à l’hydroclonazone.

Encore une fois, avec l’eau, mieux vaut prévenir que guérir. Boire une eau contaminée peut entraîner la mort ou grandement vous affaiblir en situation de survie. Pour cette raison la filtration et la purification de l’eau est indispensable. J’espère que grâce à cet article vous aurez un bon aperçu des solutions possibles 🙂 Merci pour votre lecture !

HOW2

SOURCES :

http://www.ecole-vie-nature.com/eau-et-filtration-en-situation-de-survie/
http://blog.imprimerie-villiere.com/2010/09/survie-trouver-purifier-filtrer-eau/
http://www.zombiesworld.com/eau-et-survie-l-eau-la-priorite-en-survie-filtration-et-purification-de-l-eau/
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org/t728-trouver-de-l-eau-dans-la-nature
http://www.guide-de-survie.com/trouver-purifier-eau-nature/

– (lien mort)HTTP://NOPANIC.FR/WP-CONTENT/UPLOADS/2014/01/MON-PETIT-GUIDE-DE-SURVIE.PDF
http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=15840.0

/!/ RAPPEL : HOW2 n’invente pas mais rassemble les informations disponibles et éparpillées sur internet, afin de créer une base d’information complète et accessible à partir d’un site internet ergonomique. Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas ! /!/

===> how2survie@gmail.com <===

Publicités

4 réponses à “Eau : filtration et purification, sans matériel.

  1. Pingback: L’hygiène, parlons en ! | HOW2 Survie·

  2. la purification de l’eau va être de plus en plus essentielle à la survie notamment dans les pays les plus pauvres qui n’ont malheureusement pas les moyens d’en avoir toutes l’année.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s